L’herbe synthétique est-elle nuisible à l’environnement ?

Table des matières

L’herbe synthétique est souvent présentée comme une alternative « verte » aux pelouses naturelles, une rumeur circule qu’elle pourrait être plus écologique que les vraies pelouses. Mais est-ce vraiment le cas, ou l’herbe artificielle est-elle mauvaise pour l’environnement ?

D’une certaine manière, elle peut vous aider à économiser l’eau et à réduire l’utilisation d’engrais et d’herbicides chimiques. Mais en même temps, elle est généralement faite de plastique. Alors quel est le verdict ? L’herbe artificielle n’est pas nécessairement mauvaise pour l’environnement, mais elle n’est certainement pas parfaite non plus. Examinons de plus près les avantages et les inconvénients de l’herbe artificielle en termes d’impact environnemental.

Polyéthylène

Croyez-le ou non, l’herbe en plastique existe depuis les années 60, utilisée à la fois dans les environnements commerciaux et résidentiels, et avec le temps elle est devenue beaucoup plus sophistiquée. Le gazon synthétique d’aujourd’hui est fabriqué avec une technologie avancée pour répliquer l’herbe naturelle, offrant même différentes longueurs d’herbe pour imiter les caractéristiques d’une pelouse naturelle. Les pelouses artificielles deviennent de plus en plus populaires car les propriétaires cherchent à économiser l’eau et à gagner du temps.

L’installation du gazon synthétique

En termes d’apparence, il peut être difficile de distinguer le gazon synthétique de l’herbe naturelle. Il est souvent aussi doux et élastique, et vous pouvez même personnaliser la couleur, la texture et la longueur pour répondre à vos besoins. L’installation de l’herbe artificielle est un processus un peu long, et si vous voulez qu’elle soit belle et durable, il est important de savoir ce que vous devait faire :

  • Dans un 1er temps, vous devez élimener les mauvaises herbes, et la pelouse existante, il faut aussi aplatir la surface.
  • Vous devez ajouter un mélange de terre, de sable et de pierre concassée avant de réaliser la pose du gazon synthétique.
  • Vous devez utiliser, une colle spéciale pour maintenir le gazon synthétique en place.
  • Enfin, toute la zone doit être recouverte d’un matériau de remplissage pour maintenir sa forme. Ce peut être soit du caoutchouc broyé, soit du sable de silice, soit une combinaison des deux.

Bien que l’installation de gazon synthétique puisse prendre beaucoup de temps et d’argent, vous réalisez des économies sur le long terme, vous n’avez plus besoin d’arroser, de désherber ou de tondre. Cependant, vous devrez nettoyer votre gazon artificiel régulièrement pour le garder propre.

Les bénéfices environnementaux de l’herbe artificielle

Alors que certains écologistes ont commencé à contester ses avantages, il est toujours considéré comme une option éco-responsable viable à certains égards. Outre des coûts de maintenance plus faibles, certains des avantages environnementaux comprennent les points suivants.

Conservation de l’eau

En optant pour le gazon artificiel dans votre jardin, vous pouvez économiser des litres d’eau. L’utilisation de l’eau sur une pelouse naturelle représente jusqu’à 60 % de la consommation totale d’eau par ménage.

Le gazon artificiel peut vous aider à réduire votre consomation d’eau et donne à votre pelouse un aspect luxuriant et vert, même pendant les jours les plus chauds de l’été.

Plus de fertilisants et de pesticides

Il n’est pas difficile de comprendre les effets néfastes de l’utilisation de fertilisants chimiques, de pesticides et d’herbicides sur les pelouses en gazon naturel. Ces produits chimiques peuvent s’infiltrer dans le sol et être emportés dans les cours d’eau.

Moins de déchets

Le gazon synthétique vous permet de gagner du temps dans l’entretien de votre jardin : pas besoin de le tondre ou de le tailler. Cela signifie moins de déchets, car il n’est pas nécessaire de mettre les résidus de coupe dans des sacs en plastique. 

Amélioration de la qualité de l’air

Vous n’y avez probablement pas pensé avant, mais les tondeuses à gazon à essence polluent l’air. Elles émettent dans l’air des composés organiques volatiles (COV) et de l’oxyde d’azote nocifs, qui représentent un énorme cinq pour cent des polluants atmosphériques. C’est l’équivalent de parcourir 72 kilomètres en voiture.

Mais en échangeant votre pelouse en gazon naturel pour un faux gazon, vous pouvez limiter cette pollution et améliorer la qualité de l’air. Sans avoir besoin de tondre, vous n’aurez plus besoin d’outils à essence dans votre jardin.
L'Herbe Synthétique Est-Elle Nuisible À L'Environnement ?

Inconvénients environnementaux du gazon artificiel

Bien qu’il y ait effectivement des aspects écologiques au gazon artificiel, il est important de comprendre qu’il n’est pas tout à fait idéal. Il présente certaines préoccupations environnementales, dont les suivantes.

Il est fabriqué avec des combustibles fossiles

La plupart des gazons artificiels sont fabriqués à l’aide de plastiques tels que le polypropylène, le polyéthylène et le nylon, qui sont tous dérivés des combustibles fossiles. La combustion des combustibles fossiles lors du processus de production libère des émissions de carbone dans l’atmosphère.

Il n’est pas biodégradable

Contrairement à l’herbe naturelle (et à tous les matériaux organiques), la plupart des gazons artificiels ne sont pas biodégradables, ce qui signifie que lorsqu’ils sont jetés, ils resteront longtemps dans l’environnement. Selon le type de plastique dont il est fait, l’herbe artificielle peut prendre entre 20 et 500 ans pour se décomposer complètement.

La production en usine est requise

La confection du gazon artificiel nécessite beaucoup d’énergie et de produits chimiques toxiques pour produire tous les composants nécessaires, du filage des fibres à leur superposition et soudure. Ce processus libère des gaz nocifs dans l’atmosphère.

Il ne protége pas la faune

Les pelouses en herbe naturelle offrent des habitats à de nombreux types de faune. Ainsi, si vous optez pour le gazon artificiel, vous supprimez un habitat potentiel pour les insectes, les petits animaux et les oiseaux. Vous pouvez compenser cela en créant des habitats naturels ailleurs dans votre jardin avec des plantes indigènes.

Cela créera un bel équilibre et maintiendra votre jardin à son meilleur niveau ! De plus, cela aidera la faune locale à prospérer.

Conseils professionnels pour créer des habitats naturels dans votre jardin :

  • Fournir un abri : Les pierres de marche, les haies denses et les parterres de fleurs sont parfaits pour les créatures grandes et petites pour se réfugier du soleil.
  • Installer un étang : Les étangs sont excellents pour les grenouilles et les insectes qui ont besoin d’un accès à de l’eau propre.
  • Piles de feuilles : Laissez certaines zones humides et inoccupées du jardin intactes, et des piles de feuilles s’y développeront, créant un habitat pour les créatures plus petites.

Gazon artificiel contre gazon naturel

Il est clair qu’il y a des avantages et des inconvénients à la fois pour le gazon naturel et le gazon artificiel, donc vous devez vraiment vous demander quels sont vos objectifs. Si vous voulez une option sans entretien et sans eau qui vous fera économiser du temps et de l’argent sur de nombreuses années, alors le gazon synthétique pourrait être le bon choix.

Cependant, si vous cherchez à créer un paysage naturel et durable qui offre les avantages environnementaux les plus importants, vous feriez peut-être mieux de rester avec votre pelouse en gazon naturel.

Quel que soit le chemin que vous décidez de prendre. Pour vous aider, voici un rapide aperçu des avantages et des inconvénients des deux options de pelouse côte à côte :

  Gazon Artificiel Gazon Naturel
Alternative à faible entretien ✔  
Idéal pour les familles occupées ✔  
Rentable ✔  
Réduction du gaspillage d’eau et des produits chimiques nocifs ✔  
Aspect non naturel   ✗
Sensibilité à la chaleur   ✗
Peut être difficile à installer   ✗
Coût initial élevé   ✗
Aspect et toucher naturels ✓  
Augmentation de la valeur de la propriété ✓  
Qualité de l’air ✓  
Coûts d’entretien élevés   ✗
Sensibilité aux parasites et aux maladies   ✗
Utilisation excessive de l’eau   ✗
Peut être laborieux   ✗
Peut attirer les rongeurs   ✗

En fin de compte, le gazon artificiel et le gazon naturel ont chacun leurs propres avantages et inconvénients en ce qui concerne les préoccupations environnementales et pratiques. Pensez à vos besoins, à votre style de vie, à votre budget et au climat dans lesquelle vous vivez. 

Est-ce que ça vaut le coup ?

Bien que le gazon synthétique puisse réduire significativement votre consommation d’eau et les coûts d’entretien de votre pelouse, il comporte également certains risques environnementaux. De sa production et installation à son entretien et à sa mise au rebut, chaque étape du processus mérite une réflexion et une considération approfondies.

Si vous optez pour le gazon artificiel, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un engagement à long terme et qui contient aussi des inconvénients :

  • Élimination : Une fois que le gazon a atteint la fin de sa durée de vie, vous devrez rechercher les meilleures méthodes d’élimination et vous assurer que le gazon est recyclé ou éliminé de manière responsable.
  • Entretien approprié : Il vous faudra rester vigilant quant à toutes les tâches d’entretien, et heureusement, certaines d’entre elles peuvent vous aider à réduire les déchets plastiques. Par exemple, au lieu d’utiliser des nettoyants chimiques, vous pouvez opter pour des solutions naturelles DIY. Le vinaigre et le bicarbonate de soude sont d’excellentes options naturelles pour garder votre gazon propre et exempt de débris.
  • Arrosage : Même si le gazon synthétique ne nécessite pas beaucoup d’eau, vous devrez tout de même l’arroser de temps en temps. Lorsque vous le faites, veillez à utiliser l’eau de manière efficace et non excessive.
  • Planter des espèces indigènes : Ajouter des plantes indigènes autour de votre gazon artificiel peut également aider à augmenter la diversité des espèces d’oiseaux et d’insectes, rendant votre jardin plus durable.
  • Évitez les couleurs plus sombres : Une teinte plus claire de gazon artificiel peut aider le gazon à rester plus frais en réfléchissant la lumière, réduisant ainsi le besoin d’eau supplémentaire.
  • Ajoutez de l’ombre : Placer une structure pour créer de l’ombre sur votre gazon peut également aider à le maintenir plus frais en été, évitant des températures trop élevées.

Le gazon artificiel n’est pas sans conséquences environnementales. Il en va de même pour le gazon naturel, qui nécessite beaucoup d’eau, de pesticides et d’engrais. C’est pourquoi il est essentiel d’adopter des mesures écologiques et de prendre des décisions intelligentes.  !